Dark Light

Aujourd’hui je vais vous parler d’Unplugged, la nouvelle cure de désintoxication numérique de trois jours. Un sujet très tendance depuis plusieurs années.

Combien de fois allons-nous vraiment, mais alors vraiment arrêter ? Depuis le début de la pandémie, la vie semble avoir été remplie d’une boucle sans fin d’appareils. Nous vérifions nos téléphones dès que nos yeux s’ouvrent le matin. Ensuite, nous parcourons les quelques mètres qu’il faut pour atteindre nos ordinateurs où nous passons la journée. Avant de nous retirer sur le canapé pour une soirée de beuverie avec notre smartphone sous le coude.

Unplugged la nouvelle cure de désintoxication numérique

Unplugged va vous détoxifier numériquement

“Le problème, c’est qu’il n’y a plus de frontière entre le travail et la maison. Et que cela ne fait que passer d’un appareil à l’autre”. C’est ce qu’explique Ben Elliott, co-fondateur du nouveau centre de désintoxication numérique Unplugged.

“Non seulement toutes nos réunions se sont déroulées en ligne, mais toutes nos conversations avec nos amis passent aussi par nos appareils”.

Lancé en Juillet, Unplugged est une retraite privée de trois jours de désintoxication numérique ; à un peu moins d’une heure de train de Londres. Elle s’adresse aux travailleurs urbains très occupés qui ont besoin de faire une pause dans leur travail. Mais aussi de s’évader pour se rendre dans une cabine pour deux personnes située dans un coin reculé de la campagne.

Unplugged va vous détoxifier numériquement

Une idée basée sur une expérience personnelle

“L’année dernière, j’ai été assez épuisé par tout cela. Ainsi, sur la recommandation d’amis, je suis allé faire une retraite silencieuse de dix jours dans l’Himalaya. J’en suis revenu complètement rechargé”, ajoute Hector Hughes, l’autre co-fondateur d’Unplugged.

À son retour, Hughes a décidé de faire profiter un plus grand nombre de personnes de certains des avantages qu’il avait ressentis. Ainsi, c’est pourquoi les anciens collègues se sont associés et ont créé Unplugged.

“Lorsque nous sommes en vacances avec nos amis et notre famille, que nous allons à la plage ou autre, nous revenons souvent de ces vacances plus fatigués que lorsque nous sommes partis”, poursuit Hughes. “Il est important de prendre le temps de vraiment faire une pose. Et de vraiment se recharger. Mais je pense que c’est difficile à faire de nos jours. C’est ce qui nous semblait manquer et c’est ce qui a inspiré Unplugged”.

Une idée basée sur une expérience personnelle

La cure Unplugged traite le mal à la racine

Elliott et Hughes se sont rencontrés alors qu’ils travaillaient dans une start-up technologique il y a plus d’une demi-décennie. Ils ont commencé à travailler sur Unplugged à la fin de 2019. Espérant au départ un lancement en juin, les deux hommes disent avoir eu la “chance” que la pandémie n’ait retardé l’ouverture que d’un mois.

Les invités choisissent une période de trois jours et soit Elliott soit Hughes vous enregistrent. “Nous verrouillons les téléphones des gens”, dit Elliott en riant. “Si vous ne pouvez vraiment pas vous passer de votre téléphone, nous autorisons les gens à ouvrir cette boîte. Mais jusqu’à présent, la boîte est restée intacte”.

La cure Unplugged traite le mal à la racine

Trois jours déconnectés

À l’intérieur de la cabine se trouve une carte physique qui détaille les environs ; ainsi que des grains de café fraîchement torréfiés avec un moulin et un verseur lent, un appareil photo polaroid, des livres, des jeux et un lecteur de cassettes d’époque.

“Ce que la plupart des clients disent, c’est qu’ils aiment ne rien faire”, ajoute Elliott.

“Que ce soit en regardant par le grand hublot de la cabine pendant des heures, ou que certains invités disent qu’il est si rare que nous parlions pendant des heures sans vérifier régulièrement nos téléphones. C’est tellement agréable d’entendre que cela a eu un impact sur eux aussi. Nous aimons aussi vérifier avec nos clients un mois plus tard et beaucoup d’entre eux disent avoir fait quelques changements”.

Hughes dit qu’il a été “intéressant” de voir les réactions des gens qui ont récupéré leur téléphone à la fin de la désintoxication. “Certains plongent, d’autres n’utilisent plus leur téléphone jusqu’à leur retour à Londres.”

Trois jours déconnectés

Quels sont les effets de la désintoxication numérique Unplugged

Mais, à part le fait d’éteindre son téléphone, quels sont les plus grands avantages d’une désintoxication numérique ? “Je pense que le plus grand est de se relaxer et de se détendre. C’est un tel cliché, mais nous ne sommes vraiment pas faits pour la vie moderne et la stimulation constante”, poursuit M. Hughes. “Je pense que ce que cela fait, c’est qu’il offre une pause de toute cette stimulation qui permet vraiment à votre esprit de se déstresser. Parce qu’il supprime la stimulation, il donne vraiment à votre esprit une chance d’errer et de s’ennuyer. Je pense que c’est vraiment comme ça que la créativité se produit”.

Hughes ajoute qu’une pause sans nos appareils nous aide également à “prendre du recul sur votre vie”. “Ce que nous avons constaté, c’est que les gens sont un peu anxieux quand ils commencent la désintoxication numérique. Parce qu’il y a tellement de choses pour lesquelles nous comptons sur notre téléphone”, dit Hughes.

“On se sent presque un peu impuissant au début, et je pense que c’est une prise de conscience très forte, de réaliser à quel point nos téléphones nous contrôlent maintenant ; plutôt que l’inverse. Je pense donc que cela peut vraiment changer le point de vue des gens, et que c’est quelque chose qu’ils peuvent ramener dans leur vie quotidienne”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts