Il y a quelques semaines, je suis parti découvrir la capitale Ukrainienne ; Kiev ou Kyiv pour les locaux. En bon blogueur voyage que je suis 😉 je vous propose donc mon petit Kiev City Guide. Vous y trouverez mes meilleures adresses et mes bons plans pour visiter la ville en quelques jours.

Kiev City Guide – Un peu d’histoire pour commencer

Je pense qu’il y a des villes qui symbolisent une nation ; Kiev est l’une d’entre elles. Pour moi, c’est l’une des plus belles villes du monde. Recouverte d’une mer de verdure, Kiev dispose de nombreux parcs et jardins. En parallèle et à chaque coin de rue, vous trouverez de magnifiques sites historiques et religieux à visiter.

Kiev City Guide

Pendant près de 300 ans, Kyiv fût le centre de Kyivan Rus, un puissant État slave oriental dont le territoire s’étendait du Buh occidental à la Volga, de la mer Noire à la Baltique. C’était un bouclier qui protégeait l’Europe des invasions de nomades sauvages et conquérants.

L’état de Kyivan Rus a explosé au cours des XIIe et XIIIe siècles, et certains de ses territoires appartiennent maintenant à la Russie et la Pologne. A partir de 1240, et pendant 400 ans, les Tatars mongols ont envahi le pays. Lors de Seconde Guerre mondiale, les nazies occupèrent aussi Kiev. Ils détruisirent environ 40 % de la ville. Les Soviétiques en se repliant détruisirent également une grande partie de la rue Khreschatyk, la rue principale de Kiev. 

Kiev City Guide

Aujourd’hui, plus de trois millions de personnes vivent dans la capitale Ukrainienne. La ville est en pleine métamorphose, prête à devenir une grande capitale Européenne. Cette transformation a aussi un impact sur le tourisme. Si beaucoup  de jeunes Ukrainiens ont bien compris qu’il fallait que le pays évolue pour faire venir les touristes, beaucoup de musées ou de sites touristiques ne sont pas encore traduit, à minima, en anglais. 

 

Kiev City Guide – Informations pratiques

La meilleure période pour se rendre en Ukraine s’étend du mois de mai à la fin du mois de septembre. Pour ce qui est des formalités administratives, les citoyens de l’Union Européenne n’ont pas besoin de demander un visa si le séjour dans le pays est de moins de 90 jours. Il suffit de disposer d’un passeport valide ; une validité de 6 mois après la date de votre séjour est recommandée. La carte d’identité n’est pas acceptée par les autorités Ukrainiennes.

Sur place, vous ne pourrez pas payer en euros mais en hryvnia ; dont l’abréviation est Hr ou UAH. Lorsque j’y suis allé au printemps 2017, 100 UAH équivalaient à environ 3,30 euros (utilisez ce petit convertisseur c’est assez pratique). Pour changer votre argent, préférez les banques et les distributeurs automatiques aux bureaux de change à la frontière, à l’aéroport et à la gare. Le mieux restant tout de même les petits kiosques abritant des bureaux de change. Leurs taux sont les moins élevés.

Kiev City Guide restaurant

Si les hôtels de Kiev sont un peu plus chers que dans le reste du pays, les prix restent très raisonnables. Comptez environ 400-700 UAH la nuit pour une chambre double dans un 3 étoiles et 1000-1500 UAH la nuit dans un 4 étoiles. Dans les restaurants, les prix sont hyper abordables. Vous pourrez vous faire plaisir sans compter.

Kiev City Guide – La Cathédrale Sainte-Sophie

Débutons notre visite avec la plus ancienne cathédrale de Kiev : Sainte-Sophie. La cathédrale Sainte-Sophie a été construite en 1037 par le prince Yaroslav le Sage. Cette cathédrale a été bâtie pour commémorer la victoire sur les Pechenegs (tribus nomades asiatiques) et glorifier le christianisme. Son nom fait référence à la célèbre cathédrale Sainte-Sophie de Constantinople.

Kiev City Guide - La Cathédrale Sainte-Sophie

Ce majestueux sanctuaire de 13 coupoles est adjacent au palais de Yaroslav. C’est devenu un lieu de culte pour les Kyivites ainsi qu’un centre politique et culturel. Avec un intérieur décoré de riches fresques et mosaïques, dont beaucoup sont encore intactes presque un millénaire plus tard, la cathédrale ne laisse personne indifférent. D’ailleurs, des réunions avec des diplomates étrangers et des négociations sur les traités s’y sont déroulées. Le clocher bleu et azur d’une hauteur de 76 mètres a été terminé en 1752. La section baroque ukrainienne supérieure de la cathédrale et la coupole dorée ont été ajoutées en 1852.

Aujourd’hui, l’ensemble du complexe est protégé par l’Ukraine et bénéficie également de l’appui de l’UNESCO. Pour entrer dans la cathédrale elle-même, achetez des billets au kiosque à l’entrée. Lorsque vous sortez, n’oubliez pas de poser pour la carte postale. L’image est parfaite avec le chef cosaque Bohdan Khmelnyts’kyi sur son cheval en arrière plan. Des visites guidées en anglais sont disponibles (80 – 100Hr).

Kiev City Guide – Le Musée National de Tchernobyl

Ce musée fait un excellent travail pour vous permettre de comprendre ce qu’il s’est passé lors de l’accident nucléaire. Des panneaux routiers des villes et des villages près de Chernobyl vous accueillent alors que vous montez les escaliers, et lorsque vous les descendez.

Kiev City Guide

Dans les différentes salles d’exposition, vous pourrez découvrir les personnes qui habitaient la zone, celles qui travaillaient dans la centrale ou encore celles qui ont donné leur vie pour en sauver d’autres. Vous découvrirez aussi de nombreux objets comme des masques à gaz, des uniformes, des photos, des vidéos ou encore des documents déclassés par l’état. 

Des guides audio sont notamment disponibles en français, en anglais, allemand, russe et ukrainien.

Kiev City Guide – Laure des Grottes de Kiev / Pechersk Lavra

Les touristes et les pèlerins orthodoxes affluent vers la Lavra. Installée sur 28 hectares de collines herbeuses au-dessus de la rivière Dnipro, ses dômes en or sont sans aucun doute ce qui rend ce site si exceptionnel. Ses labyrinthes souterrains bordés de moines momifiés sont également exceptionnels.

Kiev City Guide - Laure des Grottes de Kiev / Pechersk Lavra

Le grec Saint-Antoine a fondé ce monastère en 1051. Lui et son adepte, Feodosy, ont alors progressivement creusé une série de catacombes. Une façon de conserver naturellement les corps de défunts, sans embaumement, grâce à la fraîcheur des souterrains et l’atmosphère sèche des grottes. Les momies sont encore visibles aujourd’hui.

Comme il s’agit du site touristique le plus fascinant et le plus vaste de la ville, il vous faudra au moins une demi-journée pour le découvrir. Essayez d’éviter le Lavra le week-end et venez tôt le matin.

Kiev City Guide – Maidan Nezalezhnosti

La place Maidan Nezalezhnosti est le symbole de la récente indépendance de l’Ukraine. Populairement connue sous le nom de Maidan, la place a été le lieu de protestations indépendantistes dans les années 1990. Elle a également été le terrain de la Révolution Orange en 2004.

Kiev City Guide - Maidan Nezalezhnosti

Mais tout cela a été éclipsé par la Révolution de la dignité lors de l’hivers 2013-2014, lorsque la place a été transformée en une zone de guérilla urbaine assiégée par les forces gouvernementales.

Cet hiver là, le Maidan était couvert de fumée, de tentes de l’armée, de cuisines en plein air et de piles de bois de chauffage. Aujourd’hui, la place est le terrain préféré des fêtards, des musiciens de rue et des vendeurs de souvenirs. Pensez à visiter la grande galerie marchande située sous la place. Sa grande coupole en verre vaut le coup d’oeil !

Kiev City Guide - Maidan Nezalezhnosti

Quand j’y suis allé, la ville s’afférait à préparer l’Eurovision. Du coup, une certaine émulation était perceptible sur la place. De nombreuses répétitions son et lumière étaient également organisées tous les soirs.

 

Kiev City Guide – Le parc Shevchenko

Le parc Shevchenko est l’incarnation de la beauté à Kiev. Le parc est situé au croisement de Volodymyrs’ka et Shevchenka bul’v.

Kiev City Guide - Le parc Shevchenko

Pendant des décennies, ce parc a été le spot préféré de tous les joueurs d’échecs. Aujourd’hui, vous pouvez encore voir les joueurs s’adonner à leur passion dans le coin sud-ouest du parc, un verre de vodka à la main. Au centre du parc trône fièrement la statue solennelle de Taras Shevchenko ; une des grandes figures littéraires ukrainiennes.

Kiev City Guide - Le parc Shevchenko

Vous verrez, comme je vous le disais en introduction, Kiev est doté de très nombreux parcs qui jalonnent le fleuve Dniepr. C’est d’ailleurs une des choses qui m’a le plus surpris dans la ville. Quand on prend de la hauteur, on se rend compte qu’une marrée de verdure borde la ville. Regardez ces quelques exemples :

 

Kiev City Guide – La Cathédrale Saint-Michel

La cathédrale Saint-Michel est située en face de la cathédrale Sainte-Sophie. L’originale, construite par le prince Sviatopolk en 1108, a été détruite par le régime soviétique dans les années 1930. Ces derniers considéraient qu’elle n’avait «aucune valeur historique». La cathédrale a finalement été reconstruite et achevée en Mai 2000. Son extérieur bleu ciel et ses dômes dorés brillants ajoutent une magnifique couche au paysage urbain.

 Kiev City Guide - La Cathédrale Saint-Michel

Kiev City Guide - La Cathédrale Saint-Michel

 En quittant la cathédrale, prenez le temps pour vous arrêter devant la statue de Staline qui se situe sur la droite en partant. Il s’agit d’un monument aux victimes de Holodomor. Holodomor est une famine qui avait été orchestrée, en partie, par les dirigeants soviétiques. Jusqu’à dix millions d’Ukrainiens périrent de 1932 à 1933.

Cathédrale Saint-Michel