Une chaîne de supermarchés finlandaise a mis au point un moyen ingénieux visant à réduire le gaspillage alimentaire. Tous les 900 magasins S-Market du pays proposent 60% de réduction sur la viande et le poisson à 9 heures chaque soir pour tenter les vendre avant que leur date de pérenption ne soit dépassée à minuit. Le nom de cette liquidation alimentaire de dernière minute ? Les Happy Hours.

Le New York Times rapporte que « cela fait partie d’une campagne lancée il y a deux ans visant à réduire le gaspillage alimentaire. L’objectif des Happy Hours de S-Market est clair : attirer les habitués comme le ferait un bar de quartier.

supermarchés S-Market

S-Market et le S GROUP

S GROUP est une coopérative de vente au détail finlandaise. Elle s’est engagée à réduire de 15% les pertes de produits alimentaires résultant de ses activités d’ici 2020.

«Nos prix en happy hour seront adoptés à l’échelle nationale. Pendant ces heures, les clients bénéficieront d’une réduction de 60% sur les produits dont la date de péremption approche.» a déclaré le géant de la vente au détail dans un communiqué de presse publié jeudi.

Les produits éligibles pour le rabais sont marqués d’un autocollant rouge, avec un rabais de 30% ; avant même la grosse réduction du soir en Happy Hour.

supermarchés S-Market gaspillage alimentaire

Les autocollants rouge de S-Market

L’idée d’ajouter aux produits «autocollant rouge» un rabais de 60% après 21h00 a été testée dans les magasins de proximité Alepa de HOK-Elanto depuis 2015. Cette pratique est en usage depuis près de 18 mois chez Prisma hypermarchés.

«Au total, 50 millions de produits « autocollants rouges » ont été vendus dans le groupe S. C’est très important pour réduire les pertes alimentaires », a déclaré Mika Lyytikäinen ; directrice de la gestion de la chaîne d’épicerie à SOK.

SOK fonctionne comme une organisation centrale du détaillant, offrant aux experts des coopératives, des services d’achat et de soutien.

supermarchés S-Market gaspillage alimentaire

Ensuite, GROUP S a également révélé que les produits les plus populaires étaient différents types de produits à base de viande et de poisson ; tels que les filets de saumon et les steaks. «La viande et le poisson représentent 70% des produits à prix réduit. Les clients ajoutent également du pain, des brioches sucrées et des produits laitiers dans leurs paniers de magasinage en fin de soirée », a-t-il déclaré.

Résultats de l’opération

Il en résulte une situation gagnant-gagnant-gagnant. Les clients achètent de la nourriture très bon marché. Les magasins ne doivent pas payer pour détruire les aliments non vendus. Et la planète est également gagnante !

Comme le souligne l’article du NYT, le gaspillage alimentaire n’est pas assez souvent considéré comme une solution efficace à la crise climatique. Tout le monde pense à l’énergie. Cependant, notre consommation alimentaire a un impact tout aussi, si ce n’est plus important. De plus, c’est une solution que tout un chacun peu mettre en place individuellement et au quotidien.

supermarchés S-Market gaspillage alimentaire

L’humanité et le gaspillage alimentaire

Un rapport récent de l’ONU a déclaré qu’un tiers des aliments produits pour la consommation humaine ne sont jamais consommés. Selon le New York Times, cela équivaut à 1,3 milliard de tonnes de produits alimentaires ; d’une valeur de 680 milliards de dollars. D’après le rapport :

« Les causes des pertes et du gaspillage alimentaires diffèrent considérablement entre pays développés et en développement ; ainsi qu’entre régions. La réduction de ces pertes et gaspillages réduirait les émissions de gaz à effet de serre et améliorerait la sécurité alimentaire. »

Les supermarchés sont bien placés pour faire la différence en matière de gaspillage alimentaire. Cependant, ils doivent être disposés à accepter des pertes financières. Réduire les prix de la nourriture presque périmée est un excellent point de départ. Ces derniers sont aussi encouragés à réduire les rabais sur les produits en vrac ou stopper les promotions du style deux pour le prix d’un, car cela encourage les achats excessifs.

supermarchés S-Market gaspillage alimentaire

L’initiative de S-Market devrait faire des émules

Mais n’oublions pas que les individus ont aussi une responsabilité personnelle : acheter plus que ce qu’ils peuvent consommer. Prenez un moment pour évaluer le contenu de votre réfrigérateur et de votre garde-manger avant de faire vos achats. Personnellement, je ne suis pas un fervent défenseur du moins consommé ; mais plutôt de consommer plus intelligemment, de façon plus réfléchie. Achetez avec précaution et ne vous laissez pas influencer par des envies instantanées. Des impulsions qui risquent de vous faire acheter des produits que vous ne consommerez pas.

Aussi, n’hésitez pas à parler de l’initiative de S-Market dans vos magasins que quartier. Peut-être que certains mettront en place le même type d’Happy Hours !

Le groupe S adoptera un «happy hour» pour l’épicerie à l’échelle nationale afin de réduire les pertes alimentaires.