La location de mobilier sera bientôt possible chez Ikea. La marque souhaite en effet accentuer ses efforts pour créer une entreprise plus respectueuse de l’environnement. Aujourd’hui, j’enfile donc ma casquette de blogueur déco pour vous en parler.

Le plus grand détaillant de meubles au monde a déclaré qu’il souhaitait tester l’idée de louer des meubles tels que des bureaux et des chaises à ses clients professionnels. Cette expérimentation débutera en Suisse. Cependant, à l’avenir, les cuisines pourraient aussi potentiellement être louées plutôt que vendues.

La location de mobilier sera bientôt possible chez Ikea

Location de mobilier : IKEA souhaite s’engager dans une démarche plus responsable

Selon la marque, cette stratégie de location de mobilier fait partie d’efforts plus vastes déployés par Ikea pour concevoir et vendre des produits pouvant être réparés, réutilisés, recyclés ou revendus ; et promouvoir des services qui prolongent la durée de vie d’un produit.

Cette décision intervient à un moment où les fabricants de meubles sont de plus en plus conscients des énormes quantités de meubles jetés chaque année. Que ce soit IKEA ou ses concurrents. Selon l’EPA, 9,8 millions de tonnes de meubles ont été jetées en 2009 ; soit 4,1% des ordures ménagères.

La location de mobilier sera bientôt possible chez Ikea

«On pourrait dire que le crédit-bail est un autre moyen de financer une cuisine. Lorsque ce modèle circulaire est opérationnel, nous avons tout intérêt à ne pas simplement vendre un produit, mais aussi de voir ce qui se passe. » ; a déclaré Torbjorn Lööf, directeur général d’Inter Ikea au Financial Times.

Torbjorn Lööf a ajouté que la société suédoise envisageait également de lancer sa propre entreprise de pièces de rechange. Cela permettrait aux clients de remplacer des composants tels que des charnières ou des vis ; pour les meubles qui ne sont plus en stock dans les magasins IKEA.

Aussi, un porte-parole d’IKEA ​​a déclaré : «Nous avons pour ambition d’inspirer et de permettre aux gens de jouer un rôle actif pour faire de l’économie circulaire une réalité. Une initiative que nous pouvons soutenir en développant de nouvelles façons pour les gens d’acheter ; ainsi que de prendre soin et de faire évoluer des produits. »

 

La location de mobilier  a aussi été lancé par d’autres entreprises

D’autres entreprises ont aussi décidé de proposer ce type de service ; notamment Fernish. La marque a levé 30 millions de dollars de capitaux le mois dernier. Il y aussi l’américain Feather, qui a est arrivé sur le marché en Avril 2017. Il opère actuellement à New York et San Francisco.

La location de mobilier sera bientôt possible chez Ikea Feather

Le service de Feather fonctionne comme suit. Les clients peuvent souscrire à des packs de meubles ou des pièces individuelles pour un montant mensuel. La société propose tout : des canapés du salon aux berceaux en passant par les matelas. Les forfaits de location durent un an, mais le client peut se désabonner à tout moment avant ou après un an en échangeant le ou les meubles gratuitement. Lorsqu’il souhaite définitivement arrêter et retourner le ou les meubles, le renvoi des meubles est facturé à un prix forfaitaire de 149 dollars. Il peut aussi choisir de conserver et d’acheter les produits.

L’achat d’une pièce coûte le prix de vente au détail total plus 10% de frais. Mais tous les paiements mensuels antérieurs sont pris en compte dans le prix d’achat si vous décidez de l’acheter. Ainsi, ils seront donc déduits. Si vous renvoyez le meuble dans les six mois, des frais supplémentaires vous seront facturés. Si vous avez payé plus de frais mensuels que le coût d’achat, ce qui peut arriver si vous louez la pièce pour plus d’un an, vous pouvez l’obtenir sans frais supplémentaires.

En France, le service existe aussi. J’en avais parlé il y a quelques mois sur Deco Tendency. N’hésitez à aller lire mon article sur Semeubler.com si vous souhaitez en savoir plus.

La location de mobilier sera bientôt possible chez Ikea semeubler.com

La location de meubles est-elle une bonne affaire ?

Est-ce une bonne affaire pour les clients ? Je me suis procuré les chiffres sur un échantillon de 20 pièces et des packs de meubles sur Feather pour le savoir.

La location de mobilier sera bientôt possible chez Ikea Feather 1

Dans une situation où vous êtes certain de déménager dans un an et que vous souhaitez le restituer après ce délai, vous bénéficiez d’un meilleur rapport qualité-prix si le prix des meubles que vous louez est élevé. Par exemple, le Lincoln Sofa de la société est vendu au prix de 2699 dollars ; et loué mensuellement 119 dollars. Si vous le louez pendant un an et que vous le rendez, vous aurez payé un peu moins de 60% de la valeur du canapé. Sur le canapé Imperial à 899 dollars, la location est de 45 dollars. Ainsi, au bout d’un an vous aurez payé un peu moins de 70% de sa valeur au détail.

Mais si vous ne louez qu’un seul meuble bon marché, les chiffres vont en sens inverse. La table d’appoint Piha coûte 169 dollars ; et est louée 18 dollars par mois. Si vous la retournez après un an, vous aurez payé plus que son prix de vente au détail. Pour le matelas Casper (595 dollars) et le lit de bébé convertible Budgie (449 dollars), vous payerez le prix de vente détail si vous le retournez après un an.

Si vous louez un meuble pendant deux ans, vous avez presque la garantie de payer plus que le prix vente. Dans le cas d’articles moins chers, vous pourriez payer deux fois plus. Pour les articles plus chers comme le Lincoln Sofa, vous aurez payé le prix de vente au détail au bout de deux ans.

 

La location de mobilier n’est pas la seule initiative d’IKEA

« Sur certains marchés, tels que la Suisse, nous explorons et testons des solutions potentielles. Nous avons également un projet pilote sur la location de mobilier. Cependant, il est encore trop tôt pour savoir exactement à quoi cela va ressembler. » ; explique un porte-parole d’Ikea.

D’autres initiatives fleurissent aussi un peu de partout en Europe. Les acheteurs peuvent déjà renvoyer certains types de meubles usagés dans des magasins du Royaume-Uni ; pour les revendre ou les donner à des œuvres caritatives. Aussi, chaque magasin dispose désormais d’installations de réparation et de reconditionnement afin que les articles endommagés lors du transport puissent être vendus et non jetés.

Ikea a déclaré qu’il souhaitait s’approvisionner à 100% en bois et en papier auprès de sources plus durables d’ici 2020. L’enseigne Suédoise prévoyait aussi d’abandonner les combustibles fossiles d’ici 2030.

La société a investi plus de 1,7 milliard d’euros dans les énergies renouvelables ; y compris les parcs éoliens et les panneaux solaires sur les toits. L’enseigne possède aussi plus de 100 000 hectares de forêt et a investi de l’argent dans une entreprise de recyclage des plastiques dans le cadre de ses efforts visant à construire un environnement plus durable.

Ikea ouvrira cette semaine son magasin le plus écolo à Londres. Les services disponibles seront, par exemple, un « laboratoire d’apprentissage » où les clients pourront découvrir comment remettre à neuf ou réutiliser de vieux meubles.

Ces évolutions interviennent après la chute des bénéfices d’Ikea de plus d’un tiers l’année dernière ; alors que la société avait investi dans ses activités en ligne et mis à l’essai des magasins plus petits en centre-ville.

L’année dernière, Ikea avait annoncé la suppression de 7 500 emplois de bureau dans le monde afin d’améliorer son fonctionnement en ligne et son format de centre-ville.